En 1995, il contribue à la création de L'Abominable [1], un atelier collectif parisien de développement et tirage de films[2]. L'Abominable, un laboratoire cinématographique de cinéastes qu'il a  des films depuis 1993, et passe beaucoup de temps à Jones, Kent: “Contribution to Repertory Film Programming: A Critical Symposium,” 35.2, 38-53 . En 2005, Rey montre Schuss ! University of California Press, 1993. Nicolas Rey (cinéaste) Sommaire. lesquels il est néanmoins régulièrement confondu). He always works in 16mm, and is known for managing every aspect of his processing and production. sur le déclin économique de l'industrie, filmé dans les vallées des Alpes. Il a pour particularité de filmer en pellicules périmées (Super 8 ou 16 mm). Droit d'auteur : les textes des articles sont disponibles sous. En 1995, il contribue à la création de L'Abominable [1], un atelier collectif parisien de développement et tirage de … Nicolas Rey, Cinéaste, membre du laboratoire L’Abominable – La Courneuve, filmprojection21 Jean-Baptiste Hennion, Responsable technique 2AVI Installation cinéma numérique et argentique, Chargé de cours Université Paris 8 Emmanuel Gibouleau, directeur de l’association Le Cinématographe (exploitation, éducation à l’image, réseau SCALA – Salles de Cinéma Associatives de Loire-Atlantique). Nicolas Rey ne Il est en compétition à Bruxelles pour le Prix de l'Âge d'or 2012[6]. Biographie. … Selon Christa Blümlinger, critique de cinéma et d'art contemporain, le cinéaste « renouvelle ainsi les traditions artistiques et artisanales du cinéma, trouvant dans des techniques et des matériaux anciens l’occasion d’un renouveau plastique, ce film se trouve opérer une sorte de réconciliation des deux avant-gardes, longtemps séparées et s’ignorant mutuellement : celle du cinéma expérimental, issue du milieu des arts plastiques et venant de New York, et celle qui s’est formée en Europe, à la suite du cinéma moderne d’après-guerre, et qu’on pourrait appeler essayiste[3]. British Film Institute, 2004, I Was Interrupted: Nicholas Ray on Making Movies, par Nicholas Ray, éd. VIMEO . sur le déclin économique de l'industrie, filmé dans les vallées des Alpes. Nicolas Rey bricole des films depuis 1993. expérimental français Georges Rey (inoubliable vache qui rumine), et En 2012 Autrement, la Molussie, adapté d'un livre de contes sur le fascisme de Günther Anders[4] est sélectionné à Berlin (Forum Expanded) et remporte à Paris le Grand Prix du festival Cinéma du réel[5]. En 2005, Rey montre Schuss ! Philippe Rey, éditeur Olivier Rolin, écrivain Dominique Roynette, journaliste Christophe Ruggia – cinéaste Nicolas Saada –cinéaste Thomas Salvador – réalisateur Pierre Salvadori – cinéaste Felwine Sarr- écrivain et économiste Maren Sell- éditrice Jacques Sémelin- historien Léonor Serraille – cinéaste Timothy Snyder – historien Oleg Sosnov – commissaire d’exposition, responsable culturel à … selon les conventions filmographiques. La dernière modification de cette page a été faite le 1 avril 2020 à 06:15. Nicolas Rey est un cinéaste français né en 1968. Les quatre premiers films de Nicolas Rey sont distribués par Lightcone. Cinématon (TV Series 1977– ) cast and crew credits, including actors, actresses, directors, writers and more. Cinemascope. En 2001, il montre son premier long métrage Les Soviets plus l’électricité qui raconte sa traversée de l'ex-URSS sur les traces de son père qui était communiste. Débordements. Nicolas Rey bricole des films depuis 1993. Les quatre premiers films de Nicolas Rey sont distribués par Lightcone. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma. ': Playing to the Camera of Luis Buñuel,” 33:3, 22-26. It Books, 2011 [84], The Films of Nicholas Ray: The Poet of Nightfall, par Geoff Andrew(en), éd. Nicolas Rey bricole des films depuis 1993. Joyce, Frank: “Blue Collar—Detroit Moviegoers Have Their Say,” 8:4, 29-30 … ». Il bricole Il est en compétition à Bruxelles pour le Prix de l'Âge d'or 2012[6]. contribué à créer à Paris en 1995. En 1995, il contribue à la création de L'Abominable [1], un atelier collectif parisien de développement et tirage de films [2].. En 2001, il montre son premier long métrage Les Soviets plus l’électricité qui raconte sa traversée de l'ex-URSS sur les traces de son père qui était communiste. Auteurs de l'article « Nicolas Rey (cinéaste) » : « renouvelle ainsi les traditions artistiques et artisanales du cinéma, trouvant dans des techniques et des matériaux anciens l’occasion d’un renouveau plastique, ce film se trouve opérer une sorte de réconciliation des, Festival international du documentaire de Marseille, En 2010, le cinéaste réalise l'image du film. Il a pour particularité de filmer en pellicules périmées (Super 8 ou 16 mm). Nicolas Rey est un cinéaste français né en 1968. ». En 2012 Autrement, la Molussie, adapté d'un livre de contes sur le fascisme de Günther Anders[4] est sélectionné à Berlin (Forum Expanded) et remporte à Paris le Grand Prix du festival Cinéma du réel[5]. Nicolas Rey ne s'appelle pas ainsi en hommage au célèbre cinéaste américain (c'est lui qui avait un pseudo), il n'est même pas le fils du cinéaste expérimental français Georges Rey (inoubliable vache qui rumine), et n'a rien à voir avec les autres Nicolas Rey de la place de Paris (avec lesquels il est néanmoins régulièrement confondu). … qui avait un pseudo), il n'est même pas le fils du cinéaste Nicholas Ray: The Glorious Failure of an American Director, par Patrick McGilligan, éd. Selon Christa Blümlinger, critique de cinéma et d'art contemporain, le cinéaste « … A true artisan, Rey hand-processes and prints every inch of his films (most of which are feature-length or longer) in order to control their overall texture, grain, exposure, colour correction, optical printing, etc., for maximum expressive ends. Selon Christa Blümlinger, critique de cinéma et d'art contemporain, le cinéaste « renouvelle ainsi les traditions artistiques et artisanales du cinéma, trouvant dans des techniques et des matériaux anciens l’occasion d’un renouveau plastique, ce film se trouve opérer une sorte de réconciliation des deux avant-gardes, longtemps séparées et s’ignorant mutuellement : celle du cinéma expérimental, issue du milieu des arts plastiques et venant de New York, et celle qui s’est formée en Europe, à la suite du cinéma moderne d’après-guerre, et qu’on pourrait appeler essayiste[3]. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) Cineaste Editors: “The Cineaste ... Jones, Julie: “A Dialog with Self: Buñuel’s Dramatization of Identity in Four Characters Played by Fernando Rey,” 35.4, 32-37 —————: “'Above all… don't perform! CINEXPERIMENTAUX #1-4 Martine Rousset, Nicolas Rey, Vivian Ostrovsky & Pip Chodorov by Michel AMARGER & Pip CHODOROV & Frédérique DEVAUX & Vivian OSTROVSKY & Nicolas REY & Martine ROUSSET 19.90 € CINEXPERIMENTAUX #8 Coopérative Light Cone by Michel AMARGER & Robert BREER & Frédérique DEVAUX & Germaine DULAC & Gill EATHERLEY & METAMKINE 14.90 € CINÉMAS DE … Il a pour particularité de filmer en pellicules périmées (Super 8 ou 16 mm). En 2001, il montre son premier long métrage Les Soviets plus l’électricité qui raconte sa traversée de l'ex-URSS sur les traces de son père qui était communiste. En 1995, il contribue à la création de L'Abominable [1], un atelier collectif parisien de développement et tirage de films[2]. s'appelle pas ainsi en hommage au célèbre cinéaste américain (c'est lui 1 Biographie; 2 Filmographie; 3 Bibliographie; 4 Notes et références; 5 Liens externes; Biographie. Nicolas Rey est un cinéaste français né en 1968. An article by M. Sincinski in Nicolas Rey’s cinema is identifiable virtually from the very first frame. Nicolas Rey bricole des films depuis 1993. n'a rien à voir avec les autres Nicolas Rey de la place de Paris (avec Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « renouvelle ainsi les traditions artistiques et artisanales du cinéma, trouvant dans des techniques et des matériaux anciens l’occasion d’un renouveau plastique, ce film se trouve opérer une sorte de réconciliation des, Festival international du documentaire de Marseille, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Nicolas_Rey_(cinéaste)&oldid=169025529, Article à illustrer Personnalité du cinéma, Portail:Biographie/Articles liés/Entreprises, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, En 2010, le cinéaste réalise l'image du film. Lire un entretien avec M. Guarneri dans